Parlons Respiration !

À la sortie du ventre maternel nous inspirons une toute première fois et notre dernière expiration accompagnera notre départ. La respiration est le mouvement le plus naturel et le plus essentiel de la vie.

Ce mouvement est pourtant bien souvent entravé, retenu, emprisonné parfois par les circonstances de la vie, le stress, les émotions qui peuvent nous envahir et littéralement nous couper le souffle.

Mais notre respiration, essentielle et intime, est aussi en lien avec l’autre. Nous inspirons l’air que l’autre a une fois inspiré et expiré. L’air passe et nous traverse et puis passe et traverse nos semblables : individuel et collectif. Coloré par chacun, à sa manière propre et intime.

Toutes les pratiques de développement personnel, et impersonnel, évoquent l’importance, la force et le pilier puissant que peut être une respiration consciente.


Dans les méthodes que j’utilise, en MLC notamment, la respiration accompagne et soutient les mouvements, aide à dénouer les blocages, les nœuds, et permet ainsi d’aller à la rencontre de nos conditionnements, pour les accueillir et les transformer.


En libérant nos cuirasses à bon escient, nous libérons notre souffle et ce flux de vie soutient également notre immunité, oxygénant pleinement toutes les cellules de notre corps et nous portant fidèlement, puissamment, sur notre chemin de vie.

Le grand muscle de la respiration est le diaphragme thoracique.

Ce diaphragme sépare le thorax de l’abdomen et bouge en permanence : quand j’inspire il descend et quand j’expire il remonte. Ainsi ce mouvement permet un massage des organes du thorax et de l’abdomen. Le diaphragme thoracique est également en lien avec d’autres diaphragmes, comme celui du périnée et celui du crâne entre autres.

Nous pouvons aussi nommer que tout ce qui est en-dessous du diaphragme correspond surtout à tout ce qui est inconscient, à nos anciennes mémoires, et tout ce qui est au-dessus se rapporte au conscient.

Beaucoup de techniques corporelles utilisent d’ailleurs la respiration et il y a une bonne raison à cela : tout d’abord la respiration consciente apaise, mais elle permet surtout de ramener à la conscience des mémoires, des souvenirs, logées dans notre inconscient. Un certain temps sera nécessaire pour les faire remonter à notre conscience. C’est ce que des approches comme certaines pratiques de Yoga ou le Rebirth viennent chercher dans la pratique spécifique de respirations.

Libérer nos mémoires et nos souvenirs (que nous en ayons conscience ou pas) permet au corps de retrouver une liberté d’être et une souplesse encore plus grande.

Découvrir d’autres articles

conférence de louis Fouché

conférence de louis Fouché

« faire de la crise une opportunité – vivre la joie pour déjouer nos gènes » pour faire un lien entre les crises extérieures et nos crises intérieures...

lire plus